Temps Mort : vous allez adorer le détester !

Temps Mort : vous allez adorer le détester !

Coucou mes Dorlettes et mes Dorlitos  !

Grosse envie de papotages autour des deux saisons de Temps Mort.

Oui, c’est décidé : avec ma complice, on n’a pas fini de vous faire aimer l’humour noir.

À l’origine, une rencontre avec Marie-Pierre Bardou. Toutes deux auteures dans la même maison d’édition, nous nous sommes rapidement liées d’amitié puis l’idée d’un partenariat d’écriture a germé. Pourquoi ne pas associer nos deux univers et notre bonne humeur contagieuse dans un roman humoristique et complètement déjanté ?
Après de nombreuses séances de travail sur Skype et des fous rires mémorables, Temps Mort saison 1 a pointé le bout de sa couverture joliment décorée de deux mains, dont l’une sanguinolente, formant le signe Temps Mort.

Deux amies d’enfance Élisabeth, dit Petit Kiwi dit PK (pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?) et Saule dit Saule Pleureur parce qu’elle couine sans arrêt, se retrouvent sur un célèbre réseau social avec une seule envie : se venger.

La vengeance est un thème récurrent dans de nombreux romans, sauf que dans Temps Mort, nous avons à faire à deux paires de bras cassés. PK et Saule sont les criminelles les moins douées qu’il puisse exister. Adieu le crime parfait, les empreintes effacées, le lieu du crime récuré du sol au plafond. Elles transforment un simple meurtre en carnage. Et le pire, c’est qu’elles y prennent goût.
Je n’ai eu aucune difficulté à m’approprier le personnage de Saule qui ressemble à différents degrés aux autres personnages de mes livres. Elle a la naïveté et la superficialité de Clémentine dans « Ctrl+Q », le fichu caractère de Zoé dans ma trilogie féminine.
La seule différence, c’est que Saule maîtrise parfaitement l’art du scalpel, de la tronçonneuse et du robot mixeur. Bon, peut-être pas dans le bon ordre : elle n’est pas très futée notre Dexter au féminin, surtout pour faire disparaître un corps.
Par contre, ces nanas sont vernies… Une chance énorme de ne jamais se faire coincer par la police. Un innocent accusé à leur place ? C’n’est pas trop grave. Ces deux peaux de vache attachiantes n’ont aucun scrupule.

Temps Mort est un roman d’humour noir, sanglant et hilarant à la fois avec deux tarées, complètement dingos et opposées aux héroïnes traditionnelles. Elles n’ont aucune morale, sans cœur, profondément égocentriques. On aime les détester, on s’amuse de leurs déboires, mais en refermant l’ouvrage, tout compte fait, on se dit qu’on n’aimerait pas les fréquenter dans la vraie vie 🙂
Et c’est bien pour cela que nous nous sommes « follement » amusées à vous raconter leurs forfaits horriblement drôles.

Nous sommes en pleine phase d’écriture de la troisième saison et c’est là, (voui, voui !) que mes petits chéris adorés, vous allez intervenir et participer à l’élaboration de ce troisième opus.
Vous seriez des mamours de me laisser savoir ce que vous avez adoré, aimé, moins aimé, détesté ? dans Temps Mort saison 1 ou saison 2 (ou les deux). Vos précieux conseils nous aideront à nous perfectionner pour le tome 3 et répondre à vos attentes.
N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaire sous cet article ou directement via la boite contact de ce site. Comme vous le savez, j’adore l’interactivité avec mes lecteurs.
Vous en serez chaleureusement gratifiés dans la partie remerciements du tome 3 de Temps Mort ! En plus de mes bisous baveux et d’une Snoopy Dance.

Temps mort saison 3 : ça commence maintenant, avec vous !

Je vous embrasse fort !

K.D

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Temps Mort en mode Kill Bill ?

Temps Mort en mode Kill Bill ?

Il y a quelques jours je découvrais un avis sur Temps Mort 1 co-écrit avec Marie-Pierre Bardou :

« On se demande qui est la plus tarée des deux, et j’avoue ne pas avoir décidé à la fin du roman 😉
Entre le langage fleuri des deux protagonistes et leurs idées totalement délirantes, l’intrigue évolue jusqu’à un dénouement gore digne des plus grands films d’horreur. Il m’a alors un peu fait penser à « Kill Bill » avec son côté décalé qui mêle l’humour à l’horreur la plus totale.
L’humour grinçant des auteures et leur histoire tragi-comique font des étincelles. On tourne les pages en se demandant comment tout ceci va bien pouvoir se terminer. »

Qu’un lecteur fasse référence à l’immense Tarantino à propos de Temps Mort nous comble de joie et nous donne une pêche d’enfer pour continuer à écrire.
Merci à vous, mes lecteurs/lectrices adorés.

xoxoxo

 

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Autour de mes livres…

Autour de mes livres…

Accessoires de lecture, bijoux, objets de décoration, accessoires mode… Découvrez une sélection d’articles relatifs à l’univers « Dorlesque ».

Une sélection de taies pour oreillers et coussins qui plaira à tous les lecteurs de Jusqu’ici, tout va bien !  Une série de stickers amusants pour décorer vos interrupteurs de façon originale. Un pendentif spécialement sélectionné pour les lectrices de Le cœur des femmes bat plus vite. Un tablier imprimé pour tous les lecteurs de Y’a comme un lézard . De quoi cuisiner dans la bonne humeur, avec ce design anti-morosité.

De jolis coups de coeur sélectionnés par ma maison d’édition pour vous permettre de prolonger le plaisir de vos instants de lecture ou trouver des idées de cadeaux originaux adaptées à tous les budgets !

 

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Vous aimez mes bafouilles ?

Rejoignez mon cercle d'abonnés pour recevoir une dose régulière de bonne humeur (votre adresse ne sera, bien sûr, jamais communiquée à des tiers).

Afin de vous remercier, je vous offre une copie numérique de Ce que femme veut..., Déconfitures et pas de pot ou Y'a comme un lézard, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

Abonnez-vous, j'en pleure d'émotion à chaque fois !

Kathy

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Pin It on Pinterest