Les 14 et 15 février, 30 % de réduction sur la littérature sentimentale !

Toutes les émotions en réduction !
Les 14 et 15 février, nos romans classés
en littérature sentimentale vous sont proposés
avec une réduction de 30 %
C’est le moment de lire du Dorl à mini-prix avec le code ILOVEYOU-17

(Il suffit de cliquer sur l’image)

Check-Point 2016

Un petit bilan de fin d’année 🙂

2016 :

a) Plus d’une centaine de chroniques portées à ma connaissance. Même plus, il faut que je demande à Aurélie, blogueuse et membre de l’équipe des Editions Hélène Jacob qu’elle me fasse le décompte 🙂

apprendre

Merci à toutes les chroniqueurs et chroniqueuses, blogueurs et blogueuses qui me suivent, vous faites partie de mon succès.

b) De jolies ventes, Déconfitures et pas de pot toujours en tête et ma trilogie, ce que femme veut, fifty et Le coeur des femmes bat plus vite, encore au top !

couvdefinitvecouverturedéfinitive

Un grand merci à mes lecteurs, lectrices, je vous adore ! bisous

c) Deux beaux partenariats d’écriture, l’un avec Marc Escayrol  http://dicocitations.lemonde.fr/citations-auteur-marc_escayrol-0.php pour « Y’a comme un lézard » et Marie-Pierre Bardou pour Temps Mort (saison 1).

Merci à tous deux. J’ai partagé d’excellents moments. Enfin des auteurs sans prétention aucune mais quel talent !

couv-definitivecouv_num (3)

d) Une de mes nouvelles « ChatRmant » primé par les Arts et Lettres de France lors du concours international littéraire 2016, ça fait toujours plaisir !

(Bon, je ne vais pas vous scanner mon diplôme, ce serait trop pompeux, mais qu’est-ce qu’il est beau :p)

parfaite

e) Un référencement de mes « bons mots »  dans le dicocitation de Le Monde, « The bible des citations ».

(bon je me la pète un peu)

briller

f) Une relation toujours privilégiée avec mon éditeur Les Editions Hélène Jacob , et toute l’équipe, Mél, Aurélie, Thierry, Marie-Pierre et Hélène (la chef)

chaton-aide

Merci à tous pour celle formidable année d’écriture !

boite-a-bisous

Et pour 2017, voici mes projets, mes espoirs :

Tout d’abord, continuer à vous faire sourire (rire ?), le plus longtemps possible…

ruban-rose-reuters

Deux ouvrages sont dans les tuyaux pour une sortie lors du premier trimestre :

La saison 2 de Temps Mort, toujours en collaboration avec Marie-Pierre Bardou : toujours aussi déjanté et bourré d’humour noir…

hebecrevon

Un polar (oui ! oui ! vous lisez bien) mais un polar Dorlesque, complètement allumé, avec des personnages « borderline », loufoques et un chat  (le même chat que dans ma nouvelle ChatRmant). Des moments tendres aussi dans ce roman. Cette fois-ci, les hommes ont une place importante ainsi que leurs ressentis. Mais attendez-vous à des rebondissements : un polar reste un polar 🙂 Mais un polar Dorlesque est un « polar Dorlesque » 😀

chat-mourir

Enfin, cherry on the cake, je suis en phase d’écriture d’un dernier opus de la bande de copines de ma trilogie. Vous y retrouverez Zoé, Jen, Anaïs, Lola et Chloé, elles n’ont plus vingt ans, ni trente, mais elles continuent à se disputer, à aimer et à s’aimer… Le temps n’a pas d’emprise sur elles. Un nouveau roman que j’espère drôle mais tout en douceur, car on a tous vingt ans…

menopause-lane

A tous, je vous souhaite une excellente fin d’année pleine de bulles d’amour et de tendresse.

Je vous z’aime

Bisous baveux

K.D

i-love-u

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Que la tendresse soit… Bucoliques de Catherine Messy

Besoin de se ressourcer sous « un soleil de miel »

Goûter « le nectar des nuées »

« Nappe rouge sur l’herbe jetée »

« Ciel et mer confondus »

« Odeur de l’herbe fraîchement coupée »

Faire le plein de poésie, allongé sur l’herbe ou dans un hamac, c’est le printemps, la nature s’éveille, nos esprits aussi.

Un magnifique recueil de poésies, signé Catherine Messy

(Pour en savoir plus, cliquez sur l’image)

bucoliques

Des livres et un combat… Pause tendresse

J’avais à coeur d’en parler…

De lever le voile sur l’auteur anti-morosité

Plus qu’un besoin, une nécessité…

Donner un peu de courage à mes compagnes d’infortune

Se serrer les coudes

J’ai alors choisi de me confier à Lila, sur sa terrasse.

Tendrement et tout en douceur,

Elle a su m’écouter, entendre les mots que je n’avais même pas prononcés.

lilasursaterrasse.fr

(il suffit de cliquer sur le lien)

Mon combat à moi

ruban-rose-reuters