Que la tendresse soit… Bucoliques de Catherine Messy

Que la tendresse soit… Bucoliques de Catherine Messy

Besoin de se ressourcer sous « un soleil de miel »

Goûter « le nectar des nuées »

« Nappe rouge sur l’herbe jetée »

« Ciel et mer confondus »

« Odeur de l’herbe fraîchement coupée »

Faire le plein de poésie, allongé sur l’herbe ou dans un hamac, c’est le printemps, la nature s’éveille, nos esprits aussi.

Un magnifique recueil de poésies, signé Catherine Messy

(Pour en savoir plus, cliquez sur l’image)

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Des livres et un combat… Pause tendresse

Des livres et un combat… Pause tendresse

J’avais à cœur d’en parler…

De lever le voile sur l’auteur anti-morosité

Plus qu’un besoin, une nécessité…

Donner un peu de courage à mes compagnes d’infortune

Se serrer les coudes

J’ai alors choisi de me confier à Lila, sur sa terrasse.

Tendrement et tout en douceur,

Elle a su m’écouter, entendre les mots que je n’avais même pas prononcés.

lilasursaterrasse.fr

(il suffit de cliquer sur le lien)

Mon combat à moi

Rendez-vous au Salon du livre du Rouret (Alpes Maritimes) les 4 et 5 avril 2015

Rendez-vous au Salon du livre du Rouret (Alpes Maritimes) les 4 et 5 avril 2015

Ravie de participer à cet événement et de rencontrer des enfants et adolescents passionnés par l’écriture dans un cadre magnifique !

La commune du Rouret, en collaboration avec l’association Les Passeurs de Livres, lance sa première édition du Salon du livre du Rouret «Ecrivains d’ici». La Maison du Terroir accueillera, le week-end des 4 et 5 avril, le 1er salon du livre du Rouret «Ecrivains d’ici».

Près de 35 écrivains professionnels ont répondu à l’appel pour présenter leurs oeuvres et animer ces deux journées dédiées à la passion de la lecture et de l’écriture.

Dans le cadre authentique de la halle Sainte Estelle, au sein de la Maison du Terroir du Rouret, les artistes littéraires du moyen pays grassois iront à la rencontre des lecteurs et des écrivains en herbe. Au programme, des conférences seront animées les après-midi par Michel Bernard écrivain, professeur émérite de l’université d’Aix en Provence.

Un atelier d’écriture ouvert à tous sera encadré le dimanche matin sous l’égide d’ écrivains confirmés. Un an de lecture : c’est le lot que remporteront deux personnes à l’issue du Salon du Livre, grâce à une tombola gratuite. Au total, les gagnants repartiront avec 15 livres chacun (nombre de livres lus en moyenne par un français).

Le collège «Le Pré des Roures» et l’école élémentaire du Rouret s’associent également à l’événement : les collégiens présenteront un stand sur lequel ils feront découvrir leurs travaux d’écriture.
Quant aux écoliers de CM2, en amont de ce 1er salon du livre, ils participeront à un atelier contes le vendredi 3 avril, ce qui leur permettra également de découvrir leur futur collège et les créations «carnets de voyages» de leurs aînés.
L’inauguration officielle du Salon du livre «Ecrivains d’ici» se fera le samedi 4 Avril et sera suivie d’un apéritif.

Lois de Murphy – Aujourd’hui : la plage, le camping et la santé en vacances

Lois de Murphy – Aujourd’hui : la plage, le camping et la santé en vacances

Loi de Murphy : « tout ce qui peut mal tourner va mal tourner ».
Aujourd’hui : la plage, le camping et la santé en vacances.


La plage :
1/ Les sandwiches sont nécessairement au sable
2/ Les glaces aussi sont nécessairement au sable
3/ Même par 12°C de température ambiante, les enfants sont nécessairement dans l’eau
4/ Même par 12° C de température ambiante, les enfants veulent bouffer des glaces

Le camping :
Une tente possède deux états :
1/ le double toit fuit
2/ le tapis de sol est percé
3/ L’emplacement de votre tente est bosselé ou en pente
4/ Les autres emplacements sont proches des sanitaires
5/ La seule place sans sanitaires, ni bosse et autre problèmes de topographie, sera occupée par une colonie de fourmis

La santé :
1/ Dans un pays sous-développé, ne buvez pas l’eau.
2/ Dans un pays développé, ne respirez pas l’air.
3/ Dans une ville développée d’un pays sous-développé, ne buvez pas l’eau et ne respirez pas l’air

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Déstresse !

Déstresse ! C’est le cri désespéré de notre progéniture : « on te trouve bien nerveuse cet été, arrête de courir partout, kiffe un peu tes vacances ! Au fait tu pourrais reprendre du dissolvant si tu retournes au Spar ? »

Déstresse ! C’est le bon conseil d’une copine qui vient d’atterrir par hasard dans la cuisine et s’étonne de ne pas nous voir plus souvent à la piscine et qui balance en sortant : « Tiens tu laisses les pépins dans la salade de tomates toi ? »

Déstresse ! C’est la gentille remontrance de notre adorable mari qui trouve que deux pastèques pour dix, ça fait un peu léger, en partant à la pêche.

Déstresse ! C’est le bon pote qui est allé récupérer deux serviettes de plage dans le panier à linge mais qui n’aurait pas l’idée de faire tourner une machine. Non ça il n’oserait pas, trop compliqué.

Déstresse ! C’est le sourire du boucher sympa qui vient de nous coller pour 62 euros de chair à légumes.

A toutes ces personnes attentionnées, il est vachement tentant de répondre : Ta ****** !

Mais non car cela confirmerait notre léger surmenage. Alors autant expliquer gentiment aux filles qui se font les ongles de 11h à 19 h, aux époux qui partent au tennis, et à l’anonyme qui a balancé un emballage de Kinder bueno dans les chiottes, que quand on a la charge d’une armada qui a faim trois fois par jour, On a intérêt à être sacrément organisée.

Mais qu’ils soient rassurés, nous passons également de bonnes vacances : personne ne nous a obligées à remplir la maison et à jouer les fées du logis en plein mois d’Août. Par contre, le prochain qui nous demandera de déstresser, il n’est pas exclu qu’il reçoive un bon coup de boule.

Bonne fin de vacances !

Vous aimez mes bafouilles ?

Rejoignez mon cercle d'abonnés pour recevoir une dose régulière de bonne humeur (votre adresse ne sera, bien sûr, jamais communiquée à des tiers).

Afin de vous remercier, je vous offre une copie numérique de Ce que femme veut..., Déconfitures et pas de pot ou Y'a comme un lézard, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

Abonnez-vous, j'en pleure d'émotion à chaque fois !

Kathy

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Pin It on Pinterest