Déstresse !

Déstresse ! C’est le cri désespéré de notre progéniture : « on te trouve bien nerveuse cet été, arrête de courir partout, kiffe un peu tes vacances ! Au fait tu pourrais reprendre du dissolvant si tu retournes au Spar ? »

Déstresse ! C’est le bon conseil d’une copine qui vient d’atterrir par hasard dans la cuisine et s’étonne de ne pas nous voir plus souvent à la piscine et qui balance en sortant : « Tiens tu laisses les pépins dans la salade de tomates toi ? »

Déstresse ! C’est la gentille remontrance de notre adorable mari qui trouve que deux pastèques pour dix, ça fait un peu léger, en partant à la pêche.

Déstresse ! C’est le bon pote qui est allé récupérer deux serviettes de plage dans le panier à linge mais qui n’aurait pas l’idée de faire tourner une machine. Non ça il n’oserait pas, trop compliqué.

Déstresse ! C’est le sourire du boucher sympa qui vient de nous coller pour 62 euros de chair à légumes.

A toutes ces personnes attentionnées, il est vachement tentant de répondre : Ta ****** !

Mais non car cela confirmerait notre léger surmenage. Alors autant expliquer gentiment aux filles qui se font les ongles de 11h à 19 h, aux époux qui partent au tennis, et à l’anonyme qui a balancé un emballage de Kinder bueno dans les chiottes, que quand on a la charge d’une armada qui a faim trois fois par jour, On a intérêt à être sacrément organisée.

Mais qu’ils soient rassurés, nous passons également de bonnes vacances : personne ne nous a obligées à remplir la maison et à jouer les fées du logis en plein mois d’Août. Par contre, le prochain qui nous demandera de déstresser, il n’est pas exclu qu’il reçoive un bon coup de boule.

Bonne fin de vacances !

Nymphomania ! On y a droit !

Nymphomania ! On y a droit !

Après le Viagra, charmantes petites pilules bleues dopant la libido des garçons, voici son pendant féminin : le  Lybrido !

Ce médicament destiné aux femmes en panne de désir sexuel devrait être commercialisé d’ici 2016.

Voilà une bonne nouvelle pour les 15% de femmes atteintes de migraines soudaines ou de film en prime-time super-méga-intéressant alors que monsieur tente des manœuvres d’approches désespérées du fond du lit.

Oui mais y’a un hic ! Et pas des moindres car sa prochaine commercialisation pose déjà problème, à commencer par la trop grande efficacité des jolies ch’tites pilules roses.

Selon le « New York Times », les laboratoires pharmaceutiques s’inquiète des résultats  trop bons. Les médecins qui ont conduit les essais ont flippé grave devant certains témoignages affolants tel celui d’une Zyta qui affirme avoir fait l’amour plus de cinq fois dans la semaine, ou d’une autre qui confesse avoir été presque tout le temps émoustillée.

Bref, certains scientifiques craignent que le Lybrido nous transforme en nymphomanes, sexuellement agressives et voraces.

D’après le chef du projet (un homme évidemment) Le Lybrido conduirait à des excès sexuels, des adultères et orgies en pagaille… Et il y a urgence à revoir la formule à la baisse.

Hé oh les gars ! Et notre avis, à nous les femmes, il compte pour du beurre ? De quoi ont-ils peur ces hommes ? Qu’une horde d’utilisatrices de Lybrido les coursent dans la rue pour leur mettre la main au paquet ?  Les collent dans le métro ? Qu’ils subissent des « Wesh Monsieur, t’es trop bon » quand ils achètent leur journal ?  Bref que les femmes tout comme eux se mettent à penser au sexe une vingtaine de minutes par jour ? (estimation la plus basse)

Ou tout simplement de ne pas pouvoir assurer devant cette demande charnelle croissante ?

Bon effectivement  on peut imaginer le bordel au sens propre du terme dans un monde où le désir serait hors de contrôle !

Mais pourquoi ne pas rêver que face au désir féminin, les hommes déclarent : « Même pas peur ! » Lybri Do It !

 

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Trouver un éditeur ?

Trouver un éditeur ?

On m’avait dit :

 » Oulala ! Tu écris, mais tu verras, le monde de l’édition est un monde hyper-méga-fermé. Si tu n’es pas dans les sphères des hauts-lieux branchés de Paris, ou si t’as pas un pote rédacteur dans l’édition, t’as aucune chance… »

Ben c’est balot, car comme dit le mec qui tombe du 30eme étage : « jusqu’ici tout va bien)) »

Je confirme, jusqu’ici tout va très très bien ! Même très bien au niveau des éditeurs dans l’ensemble très positifs. J’ai opté pour une maison jeune, innovante dans ses promos, j’en ferai un billet plus tard. Mais je crois qu’il vaut mieux être jeune auteur que jeune éditeur dans l’enfer du « Dallas » moderne de l’édition.

En bref, je fais court car c’est l’été et notre verre de rosé nous attend, je suis au 20ème étage de ma chute et jusqu’ici tout va bien… Car le plus important sera l’avis des lecteurs… Impitoyable ))

– « JR sors de mes cauchemars ! »

– « Trop tard, je suis dans ton livre ! »

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Les français se mettent à l’ebook

Les français se mettent à l’ebook

En 6 mois, le nombre de personnes déclarant avoir lu un ebook a plus que doublé. Un chiffre logique, qui démontre l’essor du livre numérique dans l’hexagone.

Le baromètre réalisé pour la SOFIA (Société française des intérêts des auteurs de l’écrit), le SNE (Syndicat National de l’Edition) et la Société des Gens de Lettres (SGDL) est on ne peut plus clair : les Français accélèrent leur adoption du livre numérique, tout en restant encore très attachés au papier.

Enfin selon le site globedia.com, « les maisons d’édition se tourneraient davantage vers l’édition numériques de titres, dits de genres. Lesquels restaient traditionnellement en arrière en termes de ventes par rapport au marché de la littérature classique. Et pour cause, les nouveaux supports de lecture se révéleraient idéalement adaptés à la romance, au thriller, à la science-fiction ou encore au registre de la fantasy… » 

Et ce pour notre plus grand plaisir de lire, à petits prix..

 

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Vive la romance moderne !

Vive la romance moderne !

Exit les romans à l’eau de rose. Vive la romance moderne ! Depuis quelques années les histoires ne sont plus fades et gnangnan. La série « Buffy contre les vampires » a fortement influencée les auteurs au début des années 2000. Mais il semble difficile de tomber follement amoureuse d’un  vampire torturé, arrogant, entêté et super-méga-séduisant en bas de son immeuble, quoique je suis preneuse !

Même  la chick lit semble désormais évoluer peu à peu vers des thèmes plus « sociétaux », plus en lien avec les problématiques du quotidien.

La romance moderne colle désormais à l’actualité, à la réalité.  L’humour et la dérision  sont omniprésents, les héroïnes sont des femmes dynamiques n’ayant pas la langue dans leur poche. Pour notre plus grand plaisir de lire !

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Vous aimez mes bafouilles ?

Rejoignez mon cercle d'abonnés pour recevoir une dose régulière de bonne humeur (votre adresse ne sera, bien sûr, jamais communiquée à des tiers).

Afin de vous remercier, je vous offre une copie numérique de Ce que femme veut..., Déconfitures et pas de pot ou Y'a comme un lézard, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

Abonnez-vous, j'en pleure d'émotion à chaque fois !

Kathy

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Pin It on Pinterest