Pourvu que ça dure !

Pourvu que ça dure !

Lola, Anaïs, Chloé, Zoé et Jenifer désormais « quinqu’adolescentes » reviennent bientôt avec une sacrée dose de bonne humeur… Pourvu que ça dure ! 💥

« Un testament et des dernières volontés excentriques, un village d’octogénaires corses bardés de valeurs, de traditions et de vendettas. Et cinq quinquagénaires ultra-connectées.
Lola, Anaïs, Chloé, Zoé et Jenifer, amies depuis toujours, portent des tee-shirts « no comment », présentent leur carte Vitale au contrôle technique, mais, surtout, refusent le cumul de miles.
De la vie citadine à la Corse profonde, le choc des générations va être rude, drôle et émouvant pour nos « quinqu’adolescentes ».
Pourvu que ça dure…, le dernier Kathy Dorl souffle un vent d’espoir, de liberté, d’amour et de tendresse sur nos vies bien remplies de femmes de 20 ans à 90 ans ou plus…
Un livre sans prétention, drôle, pétillant comme une bulle de champagne et terriblement anti-morosité, pour la joie de lire. »

Sortie le 27 novembre.

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Temps Mort : vous allez adorer le détester !

Temps Mort : vous allez adorer le détester !

Coucou mes Dorlettes et mes Dorlitos  !

Grosse envie de papotages autour des deux saisons de Temps Mort.

Oui, c’est décidé : avec ma complice, on n’a pas fini de vous faire aimer l’humour noir.

À l’origine, une rencontre avec Marie-Pierre Bardou. Toutes deux auteures dans la même maison d’édition, nous nous sommes rapidement liées d’amitié puis l’idée d’un partenariat d’écriture a germé. Pourquoi ne pas associer nos deux univers et notre bonne humeur contagieuse dans un roman humoristique et complètement déjanté ?
Après de nombreuses séances de travail sur Skype et des fous rires mémorables, Temps Mort saison 1 a pointé le bout de sa couverture joliment décorée de deux mains, dont l’une sanguinolente, formant le signe Temps Mort.

Deux amies d’enfance Élisabeth, dit Petit Kiwi dit PK (pourquoi faire simple quand on peut faire compliquer ?) et Saule dit Saule Pleureur parce qu’elle couine sans arrêt, se retrouvent sur un célèbre réseau social avec une seule envie : se venger.

La vengeance est un thème récurrent dans de nombreux romans, sauf que dans Temps Mort, nous avons à faire à deux paires de bras cassés. PK et Saule sont les criminelles les moins douées qu’il puisse exister. Adieu le crime parfait, les empreintes effacées, le lieu du crime récuré du sol au plafond. Elles transforment un simple meurtre en carnage. Et le pire, c’est qu’elles y prennent goût.
Je n’ai eu aucune difficulté à m’approprier le personnage de Saule qui ressemble à différents degrés aux autres personnages de mes livres. Elle a la naïveté et la superficialité de Clémentine dans « Ctrl+Q », le fichu caractère de Zoé dans ma trilogie féminine.
La seule différence, c’est que Saule maîtrise parfaitement l’art du scalpel, de la tronçonneuse et du robot mixeur. Bon, peut-être pas dans le bon ordre : elle n’est pas très futée notre Dexter au féminin, surtout pour faire disparaître un corps.
Par contre, ces nanas sont vernies… Une chance énorme de ne jamais se faire coincer par la police. Un innocent accusé à leur place ? C’n’est pas trop grave. Ces deux peaux de vache attachiantes n’ont aucun scrupule.

Temps Mort est un roman d’humour noir, sanglant et hilarant à la fois avec deux tarées, complètement dingos et opposées aux héroïnes traditionnelles. Elles n’ont aucune morale, sans cœur, profondément égocentriques. On aime les détester, on s’amuse de leurs déboires, mais en refermant l’ouvrage, tout compte fait, on se dit qu’on n’aimerait pas les fréquenter dans la vraie vie 🙂
Et c’est bien pour cela que nous nous sommes « follement » amusées à vous raconter leurs forfaits horriblement drôles.

Nous sommes en pleine phase d’écriture de la troisième saison et c’est là, (voui, voui !) que mes petits chéris adorés, vous allez intervenir et participer à l’élaboration de ce troisième opus.
Vous seriez des mamours de me laisser savoir ce que vous avez adoré, aimé, moins aimé, détesté ? dans Temps Mort saison 1 ou saison 2 (ou les deux). Vos précieux conseils nous aideront à nous perfectionner pour le tome 3 et répondre à vos attentes.
N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaire sous cet article ou directement via la boite contact de ce site. Comme vous le savez, j’adore l’interactivité avec mes lecteurs.
Vous en serez chaleureusement gratifiés dans la partie remerciements du tome 3 de Temps Mort ! En plus de mes bisous baveux et d’une Snoopy Dance.

Temps mort saison 3 : ça commence maintenant, avec vous !

Je vous embrasse fort !

K.D

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Temps Mort en mode Kill Bill ?

Temps Mort en mode Kill Bill ?

Il y a quelques jours je découvrais un avis sur Temps Mort 1 co-écrit avec Marie-Pierre Bardou :

« On se demande qui est la plus tarée des deux, et j’avoue ne pas avoir décidé à la fin du roman 😉
Entre le langage fleuri des deux protagonistes et leurs idées totalement délirantes, l’intrigue évolue jusqu’à un dénouement gore digne des plus grands films d’horreur. Il m’a alors un peu fait penser à « Kill Bill » avec son côté décalé qui mêle l’humour à l’horreur la plus totale.
L’humour grinçant des auteures et leur histoire tragi-comique font des étincelles. On tourne les pages en se demandant comment tout ceci va bien pouvoir se terminer. »

Qu’un lecteur fasse référence à l’immense Tarantino à propos de Temps Mort nous comble de joie et nous donne une pêche d’enfer pour continuer à écrire.
Merci à vous, mes lecteurs/lectrices adorés.

xoxoxo

 

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Temps Mort (saison 2) – Drôle, cruel et sans morale !

Temps Mort (saison 2) – Drôle, cruel et sans morale !

« Temps Mort » Saison 2, c’est pour bientôt ! En avant-première la couverture qui déchire et un aperçu de ce qui vous attend :

« Quand la très citadine et américaine Saule retrouve son amie d’enfance dans un ashram de la campagne française (profonde, la campagne de la Creuse…), c’est un choc.
Adieu, le luxe des boutiques de Miami. Bonjour à une communauté bio « d’herbe-lués » sacrément haut perchés, aux rots et aux pets, à une hygiène relative, à une bicoque humide et à un confort précaire.
Seule Élisabeth, dite Petit Kiwi, dite PK, la soutient dans cette épreuve.
Car si les filles sont expertes dans le dézingage de ceux qui se mettent en travers de leur route, elles restent féminines.
C’est justement ce côté féminin qui rattrape PK : elle décide de détaler aussi sec de l’ashram, direction Londres, laissant Saule face à son destin avec les mouches.
Après la saison 1 de « Temps mort », retrouvez PK, devenue Miss Météo à Londres et Saule, l’ex-citadine, désormais coincée dans l’ashram.
Encore une fois, tout va partir en vrille.
Car elles trucident, décanillent, découpent, acidifient, crament, tronçonnent, toujours sans être douées pour le crime parfait.
Elles sont vernies, pas comme leurs victimes.
Au programme de ce nouvel opus « serial-thriller-gore » jubilatoire qui ne laisse aucun temps mort : magrets de canard, rosbifs anglais, fer à friser, famille royale et Jude Law. Bon, peut-être pas de Jude Law, en fin de compte. »

« Temps Mort » Saison 2
De Marie-Pierre Bardou et Kathy Dorl
Editions Hélène Jacob
Sortie le 12 juin

 

 

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Jusqu’ici, tout va bien ! le nouveau Kathy Dorl

Jusqu’ici, tout va bien ! le nouveau Kathy Dorl

Sur le campus universitaire de Paris-Saclay, Noah Morin, un homme sans histoire, tire à bout portant sur Emma Loris, jeune étudiante en œnologie. Pourquoi affirme-t-il la connaître intimement, alors que sa victime, une fois sortie du coma, prétend ne l’avoir jamais rencontré ?

Un officier de police judiciaire, raide dingue de foot, une psychologue sous l’emprise d’un parfum, une juge d’instruction en pleine ménopause et un avocat timide, auront fort à faire avec les proches d’Emma, surtout Narcisse, l’excentrique et délirante mère de la victime, complètement borderline.

Une folie contagieuse s’empare de tous ceux qui tournent autour de cette enquête.

Suffit-il d’un grain de sable dans l’engrenage pour que tout parte en vrille ? Sommes-nous tous susceptibles d’une sortie de route, qui peut nous faire basculer dans la folie ?

Et surtout, de Noah et Emma, qui détient la vérité ?

« Jusqu’ici, tout va bien » est un polar Dorlesque, bien loin d’être noir, haut en couleur, « chat-oyant », plein de peps et d’humour, sur fond de folie douce, pour la joie de lire.

« Jusqu’ici, tout va bien ! » mais ce n’est pas tout…

« Jusqu’ici, tout va bien ! » mais ce n’est pas tout…

Une intrigue policière, un chat, mais ce n’est pas tout…

Des personnalités « borderline » :
Marjoux, un officier de police judiciaire qui se shoote au Doliprane, Julie, une psy sous l’emprise d’un parfum. Une juge d’instruction en pleine crise de ménopause et un avocat timide, mais surtout Narcisse, la mère de la victime aux personnalités multiples.
Qui sont les « vrais fous » dans cette tentative de meurtre ? Noah, l’agresseur ? Sa victime Emma ? Ou les autres…

D’où vient cette contagion de folie douce ? Et si nous avions juste quelque chose d’unique, de particulier que la société nous impose de dissimuler ?
« Jusqu’ici, tout va bien ! ». Un polar, un chat mais surtout un sacré grain de folie… que nous devons préserver !

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

Vous aimez mes bafouilles ?

Rejoignez mon cercle d'abonnés pour recevoir une dose régulière de bonne humeur (votre adresse ne sera, bien sûr, jamais communiquée à des tiers).

Afin de vous remercier, je vous offre une copie numérique de Ce que femme veut..., Déconfitures et pas de pot ou Y'a comme un lézard, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

Abonnez-vous, j'en pleure d'émotion à chaque fois !

Kathy

Votre inscription est bien enregistrée, merci !

Pin It on Pinterest