Croque-Chroniqueuse : Aurélie des Lectures de Yuya

par | 15 12 14 | Croque-Chroniqueuse | 0 commentaires

Parce-que les auteurs se rebellent et décident à leur tour de passer les chroniqueurs sur le grill. Au tour de la ravissante Aurélie des lectures de Yuya de répondre à quelques questions :

Bonjour Aurélie !

1/ Parle-nous un peu de toi sans utiliser l’auxiliaire « être » (gniark)

Alors euhhhh… jeune femme ingénieur méthodes de 26 ans, vivant à la campagne, aimant les chats et les pandas, discrète, solitaire, je regrette qu’il y ait très peu de salon dans mon département et je me demande dans quoi je m’embarque avec ce questionnaire. Dès la première question, j’ai peur !

2/ Comment a commencé l’aventure des « Lectures de Yuya »? Comment es-tu devenu chroniqueuse ?

Il était une fois…, un jour, par hasard, je suis tombée sur le forum Livraddict et j’ai trouvé l’idée super de trier tous mes mangas et mes quelques romans. Après plusieurs jours de durs labeurs, je me suis inscrite à mes premiers challenges et comme il fallait publier son avis sur son blog, je me suis dit « pourquoi pas moi » ?! J’ai ressorti un vieux skyblog et j’ai commencé mais ce n’est pas pratique dessus alors mon homme m’a offert un site qu’il a fait lui-même et dont il s’occupe. Et j’ai alors déplacé mes avis sur le site et je me suis mise à lire beaucoup plus de romans. Depuis je vis heureuse et j’ai eu beaucoup de chroniques. FIN

3/ Comment lis-tu ? Liseuse ou papier ? Combien de livres lis-tu par mois ?

Papier ! J’aime la texture, tourner les pages, sentir l’odeur de neuf ou de pisse de rats… Mais c’est vrai que la liseuse est très pratique quand je dois me déplacer. Je lis en moyenne, entre 10 et 15 romans par mois.

4/ Quels sont tes genres de livres préférés ?

Mes genres préférés sont nombreux vu que je lis de tout : Fantastique, fantasy, bit-lit, romance, historique, drame… Je lis moins de romans classiques mais je me soigne et je persévère.

5/ En lecture, quelles sont les fautes qui t’insupportent ?

Les répétitions de de mots, les fautes d’ortografe, les « s » qui manquent… Bref tout car en général, j’ai l’œil et dès que j’en vois une c’est foutu, je ne verrais plus que ça. Il n’y a que la conjugaison du participe passé avec le verbe « avoir » que je ne vois pas de différence… jamais je n’arriverais à comprendre cette règle, ça ne veut pas rentrer. Ah aussi, les smileys ! certains auteurs en mettent mais je trouve que cela fait trop « langage sms » et je ne trouve pas cela beau dans un livre.

6/ Un auteur bien lourd te pousse à chroniquer son livre, mais tu n’as pas aimé l’ouvrage. Tu fais quoi ? Tu le dégommes dans ta chronique ? Tu lui expliques gentiment pourquoi tu ne le feras pas ? Tu l’ignores ? Tu lui colles une droite ?

Je vais chroniquer le roman car c’est mon droit de donner mon avis. Même si je n’ai pas aimé, le tout est de donner ses raisons avec honnêteté, gentillesse, diplomatie. C’est sûr que dire « c’est de la merde, ne lisez pas le roman », ça ne se fait pas. Chaque roman a son propre public. S’il n’est pas pour moi, il sera pour quelqu’un d’autre. Et puis il y a toujours des points positifs que j’essaie de relever. Et si l’auteur est toujours aussi lourd, je le renvoie chier ^^

7/ A quel moment sais-tu que tu vas donner un avis favorable sur un livre. Dès les premiers chapitres du livre ? Au milieu ? A la fin du mot FIN, après avoir lu les remerciements et passé une bonne nuit dessus, la nuit portant conseil (il parait) ? Consultes-tu d’autres chroniqueurs(euses) ?

A la fin. Un roman peut me plaire dès le début mais, au fur et à mesure, je peux me perdre, ne pas apprécié la conclusion ou certains des personnages… donc je ne donne vraiment mon avis qu’à la fin de ma lecture. Je ne consulte pas d’autres chroniqueuses avant d’avoir rédigé mon avis parce que je veux rester sur ce que je pense à chaud, ne pas me perdre avec un détail que je n’ai pas remarqué. Si je ne l’ai pas vu, c’est qu’il ne m’a fait ni chaud, ni froid alors pourquoi en parlerai-je ? Pour les conseils portés durant la nuit… je n’en ai pas beaucoup car je fais, généralement, des rêves étranges ayant totalement aucun rapport avec mes lectures alors cela n’aide pas vraiment.

8/ Quel est dans tes plus lointains souvenirs, ton premier livre lu ?

Quand je pense au premier livre lu, je pense « Au petit prince » de Saint-Exupéry. La magie de mon enfance, de l’évasion… j’adore toujours autant ce roman.

9/ Quel est ton livre préféré de tous les temps ?

Difficile de choisir car j’aime beaucoup de genre de lecture mais je dirais « La supplication » de Svetlana Alexievitch. Je ne dis pas que c’est un roman qu’on pourrait adorer mais il est tellement fort, impressionnant, émouvant…

10/ As-tu pensé à te lancer dans l’écriture ?

Ahah dure question. J’y pense parfois mais je ne crois pas avoir la fibre. J’adore lire, j’aime partager mes lectures mais écrire et lire sont des choses bien différentes. J’ai des histoires qui existent depuis le collège, que j’ai inventé suite à un rêve qui se répétait mais je ne les ai jamais finies… Peut-être un jour, qui sait ?

11/ En dehors de toutes ces activités, quels sont tes hobbies ?

On peut dire que je suis plutôt quelqu’un sans hobbies… si si c’est possible ! Non mais franchement, je ne vais pas mentir. Je ne cuisine pas, ne tricote pas, ne fais pas de sport… Ah si j’aime me prélasser au soleil avec un roman, ou regarder la pluie tomber… est-ce que je peux considérer cela comme un hobbie ?

12/ Un petit mot ? Un coup de gueule ? Un message à faire passer ?

Euhhhh… je n’ai pas d’idée, là tout de suite, maintenant… toutes ces questions me stressent, j’ai peur, maman !!!!!!!!!!!!

13/ Pour finir, merci de répondre au petit questionnaire suivant : Si tu étais ?

Une partie du corps: des seins

Une couleur: le rouge (sang !!!)

Un animal: le panda

Un objet: une tasse (de capuccino de préférence)

Un mois: mai

Un surnom: yuya

Un repas: une salade de gésiers avec des noix et un cabécou sur toast *__*

Un fruit: la framboise

Un légume: la carotte

Un dessert : une glace

Un fromage: le cabécou

Un verbe: lire

Une fleur: le lys

Un bijou: des boucles d’oreilles

Une qualité: la franchise

Un défaut: la franchise

Un instrument de musique: la guitare

Une pierre précieuse: le rubis

Un tatouage: un lotus ou les « credendo vides » (un jour quand j’aurais assez de courage)

Un film: « L’étrange noël de Jack » de Tim Burton

Une Boisson: le capuccino (on y revient toujours !)

Un vêtement: le jean

Une marque de commerce: … je n’aime pas les marques

Un prénom masculin: Dimitri

Un prénom féminin: Nathalie

Une voiture : une Twingo (ma titine à moi !!)

Couleur de yeux: marron

Couleur de cheveux: châtain foncé

Une citation: Credendo Vides

Un titre de roman: un Bernard Werber 🙂

Un Pays: l’Ecosse (je voudrais y aller au moins une fois) et le Japon (aussi !)

Une Province/ Un État: Le Lot, ça compte ?

Une ville: Bayonne (et son jambon !)

Une planète: Saturne (rond => oui oui je sors)

Une constellation: la grande ourse ou la grande casserole (c’est la seule que je sais reconnaitre)

Un personnage imaginaire: Mercy Thompson

Une vedette: je ne suis pas très people…

Un chiffre: 3

Une lettre: A

Un juron: putain !

Une langue: le français (c’est déjà pas mal)

Un parfum: celui de la pluie quand il fait chaud

Merci Aurélie ! Si vous voulez découvrir le monde des lectures de Yuya, il vous suffit de cliquer sur l’image !

Dans la même catégorie d’articles :

Commentaires Facebook

commentaires

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Shares
Share This

Vous aimez mes bafouilles ?

Rejoignez mon cercle d'abonnés pour recevoir une dose régulière de bonne humeur (votre adresse ne sera, bien sûr, jamais communiquée à des tiers).

Afin de vous remercier, je vous offre une copie numérique de Ce que femme veut..., Déconfitures et pas de pot ou Y'a comme un lézard, lors de la validation de votre inscription, sur simple demande par email.

Abonnez-vous, j'en pleure d'émotion à chaque fois !

Kathy

Votre inscription est bien enregistrée, merci !